Promenades virtuelles

Prom. n°1- Clémenceau

 

rue Georges Clémenceau

Georges Clémenceau (1841-1929), médecin, journaliste, soutient en 1898 la thèse de l’innocence de Dreyfus et publie le « J’accuse » de Zola dans son journal L’Aurore. Écrivain, il entre à l’Académie française en 1918. Plusieurs fois député, sénateur, ministre et président du Conseil, revenu dans l’opposition, il ne cesse de harceler par l’ironie de son verbe, par la vindicte de ses articles, un pouvoir qu’il juge mou ; ce qui lui vaudra son surnom : « le Tigre ». En 1917, quand tout paraît perdu, Poincaré l’appelle à la tête du gouvernement pour mener le pays à la victoire.


mise à jour 25 septembre 2021