VIROFLAY

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Lalique

 

René Lalique maître verrier au talent multiformes a résidé à Viroflay.

Sa notice sur Internet indique :

René Jules Lalique (né le 6 avril 1860 à Aÿ dans la Marne et mort à Paris le 1er mai 1945) est un maître verrier et bijoutier français.

Il s’est rendu célèbre par ses créations étonnantes de bijoux, puis de flacons de parfum, de vases, chandeliers, horloges et, à la fin de sa vie, de cabochons de voitures. L’entreprise qu’il a fondée fonctionne toujours. Son nom est resté attaché à la créativité et la qualité, car il a toujours su dessiner des objets fastueux mais restant discrets.

Dans la tradition des cristalleries d’Alsace, il a mis en place une exploitation de ses œuvres de verre à tous les domaines, qui poursuit son activité sous la marque Lifestyle Internationale dans le domaine du luxe.

site

histoire de la société

Les activités de René Lalique ont été figurées sur des cartes postales reliées aux évènements tels que les expositions. L’histoire narrée par le site ci-dessus nous donne le fil de ces illustrations :

"D’abord dessinateur en bijoux, inspiré par le japonisme, il passe du bijou à l’émail puis au verre en 1890."

"Pendant une dizaine d’années, René Lalique va forger sa renommée. Il va remporter des concours, exposer ses œuvres et créer des bijoux pour des artistes de renom, parmi lesquels Sarah Bernhardt. Sa volonté de « créer quelque chose que l’on n’aurait pas encore vu », lui vaut d’être consacré « l’inventeur du bijou moderne ». Il révolutionne la joaillerie de son temps et devient le favori des grandes femmes du monde, admiré de ses plus grands confrères, commandé par les plus grandes cours, et collectionné par les plus grandes fortunes."

"Ainsi quand René Lalique participe à l’Exposition Universelle de Paris en 1900, c’est l’apothéose de sa carrière de bijoutier, il devient, la même année, Officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur."

"En 1905, René Lalique ouvre une boutique 24, place Vendôme où il expose non seulement des bijoux mais aussi des objets en verre réalisés dans son atelier installé dans sa propriété de Clairefontaine, près de Rambouillet. Le parfumeur François Coty séduit par les créations de René Lalique va lui proposer en 1907 de mettre son talent au service de la parfumerie. C’est ainsi, que débute leur collaboration. Leur travail en tandem révolutionne l’industrie du parfum, permettant pour la première fois de présenter des parfums dans des flacons attractifs à des prix abordables. Dès lors, Lalique multiplie les créations pour la parfumerie et s’oriente vers le travail du verre industriel auquel il finira par se consacrer."

René Lalique, déjà maître joaillier de l’Art Nouveau, devient le maitre verrier de l’Art déco.

"René Lalique se consacre depuis quelques années au verre. Il va se rendre en Alsace et chercher un lieu approprié à la production d’objets en verre ainsi qu’une main d’œuvre qualifiée. Il crée la Verrerie d’Alsace à Wingen-sur-Moder en Alsace, au cœur d’une région de tradition verrière ancienne. C’est aujourd’hui la seule manufacture Lalique au monde."

Multi-vues de Wingen montrant la Manufacture Lalique.
Multi-vues de Wingen montrant la Manufacture Lalique.

Facade du musée Lalique à Wingen
Facade du musée Lalique à Wingen

"René Lalique participe à de nombreux projets architecturaux. L’Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes de 1925 à Paris marque l’apogée de la carrière de verrier de René Lalique et le triomphe de l’Art Déco. Dans le travail de la matière, son style s’exprime essentiellement par ce qui deviendra le célèbre contraste verre transparent - verre satiné. Il y ajoute parfois une patine, un émail ou une coloration dans la masse."

"René Lalique participe à l’aménagement intérieur de l’immense salle à manger des premières classes du Paquebot Normandie. Il réalise pour ce géant des mers des colonnes lumineuses et des lustres."


mise à jour octobre 2015