En images

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

Monuments aux Morts

 

1870-1871

-  Viroflay

On note la tombe de soldats prussiens inconnus. (C)Photo site landrucimetieres.

Tombe collective de soldats prussiens inconnus.
Tombe collective de soldats prussiens inconnus.

-  St Cloud

1914-1918

Après la Première Guerre Mondiale, la loi a encadré l’édification de Recherche de photos de [monuments->http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/monuments-aux-morts" class="spip_out">monuments aux morts.

-  Un cadre très strict

Le site du Ministère de la Défense précise :

S’appuyant sur l’esprit de la loi du 25 octobre 1919, un usage s’est imposé, depuis la Première Guerre mondiale, comme référence pour les décisions municipales en la matière : l’inscription d’un nom se justifie pleinement lorsque le défunt, décédé au cours d’une guerre ou d’opérations assimilées à des campagnes de guerre, est titulaire de la mention "Mort pour la France", et est né ou domicilié légalement en dernier lieu dans la commune considérée. Certaines municipalités ont parfois étendu cette possibilité aux victimes dont le décès est consécutif à un fait de guerre, dès lors que les deux conditions susvisées (octroi de la mention "Mort pour la France" et lien direct avec la commune) sont respectées. L’article 2 de la loi du 28 février 2012 fixant au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France précise désormais les modalités de cette inscription : "Lorsque la mention "Mort pour la France" a été portée sur son acte de décès dans les conditions prévues à l’article L. 488 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre, l’inscription du nom du défunt sur le monument aux morts de sa commune de naissance ou de dernière domiciliation ou sur une stèle placée dans l’environnement immédiat de ce monument est obligatoire. La demande d’inscription est adressée au maire de la commune choisie par la famille ou, à défaut, par les autorités militaires, les élus nationaux, les élus locaux, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre par l’intermédiaire de ses services départementaux ou les associations d’anciens combattants et patriotiques ayant intérêt à agir".

-  Viroflay

Le monument aux enfants de Viroflay
Le monument aux enfants de Viroflay "Morts pour la France" lors de la Grande Guerre. Placé au centre d’une carré, à l’angle du cimetière donnat sur la place de la gare, il a été élevé conformément à la loi de 1919 qui en a fait obligation à toutes les communes de France. Lors de la translation du cimetière près du Chêne de la Vierge, il a été déplacé et se trouve maintenat à l’entrée de l’allée principale. CPA coloriée collection E. Malcuit n° 3185, dos vert divisé, ayant circulé le 17/09/1928. (collection part.)

Une voiture à l’allure sportive est garée le long du cimetière. Il semble qu’il n’y avait pas alors l’entrée du monument aux morts qui sera élevé après la guerre 1914-18. La petite entrée de la gare avec le chariot à bagages est resté utilisé très tard. (coll. part.)
Une voiture à l’allure sportive est garée le long du cimetière. Il semble qu’il n’y avait pas alors l’entrée du monument aux morts qui sera élevé après la guerre 1914-18. La petite entrée de la gare avec le chariot à bagages est resté utilisé très tard. (coll. part.)

On voit l’obélisque du monument à la limite basse de la photo. Un quadrilatère le délimite, ceint d’une chaîne supportée aux angles par des obus.

Vue aérienne à la fin des années 50. Au tout premier plan, le monument aux morts donne sur la place. L’ensemble des Feuillantines et les pavillons de la rue Mermoz, construits en 1955, occupent le vaste terrain de la propriété Jean Rey.  (coll. part.)
Vue aérienne à la fin des années 50. Au tout premier plan, le monument aux morts donne sur la place. L’ensemble des Feuillantines et les pavillons de la rue Mermoz, construits en 1955, occupent le vaste terrain de la propriété Jean Rey. (coll. part.)

-  Versailles

Au pied de l’Hôtel de Ville, immense pierre rectangulaire horizontale où sont gravés 1931 noms. Encadré par deux "déesses" de plus de 5 m de haut, symbolisant la guerre, la Victoire. Deux bas reliefs représentent l’équipement et les armes des poilus. Monument conçu et sculpté par A. Guilbert.

Le monuments aux morts de la guerre 1914-1918. Le mur principal a son aspect actuel.  Au fond un mur en pierre qui recevra plus tard les plaques de noms des victimes du second conflit mondial. (coll. part.)
Le monuments aux morts de la guerre 1914-1918. Le mur principal a son aspect actuel. Au fond un mur en pierre qui recevra plus tard les plaques de noms des victimes du second conflit mondial. (coll. part.)

zoom

Détail du monument actuellement. Photo Ministère de la défense.
Détail du monument actuellement. Photo Ministère de la défense.

-  Hassloch

Grosse Prot. Kirche und Kriegerdenkmal. La grande église protestante et le monument aux morts. carte coloriée réf 183570, circulée le 02/01/1919, correspondance en français. Editeur Paul Curth, Hassloch. (coll. part.)
Grosse Prot. Kirche und Kriegerdenkmal. La grande église protestante et le monument aux morts. carte coloriée réf 183570, circulée le 02/01/1919, correspondance en français. Editeur Paul Curth, Hassloch. (coll. part.)

Zoom sur le cliché

Prot. Kirche u. Kriegerdenkmal. L’église et le monument. CPA coloriée. (coll. part.)
Prot. Kirche u. Kriegerdenkmal. L’église et le monument. CPA coloriée. (coll. part.)

Le monument aux morts. Détail.
Le monument aux morts. Détail.

mise à jour novembre 2015