VIROFLAY

NOUS CONTACTER

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

La Rive Droite

 

Son exposition et sa bonne terre on fait du coteau nord la réserve maraîchère de la commune. Elle fut installée au Moyen-Age par les moines de l’abbaye de Saint Germain des Prés pour nourrir les malades de leurs hôpitaux. Les blanchisseries s’y sont installée ensuite. Progressivement, le passage de la ligne de chemin de fer St Lazare - Versailles, de grandes propriétés, puis des pavillons, l’ont morcelée.

Le bas de la Saussaie

Saussaie, ou saussaye : lieu planté de saules.

Les cartes postales anciennes ne connaissaient pas Gabriel Péri, (1902-1941). Homme politique français. membre du Comité central du Parti communiste français, journaliste politique de L’Humanité et député de Seine-et-Oise, il fut arrêté comme résistant par la police française et fusillé comme otage par les Allemands à la forteresse du Mont-Valérien.

Originellement cette rue descendait du bois de Fausses-Reposes jusqu’au ru de Marivel. C’était, dans le prolongement de la rue Rieussec, le Grand Chemin de Montreuil car il menait à ce quartier du vieux Versailles. La construction du viaduc ferroviaire avec ses Arcades en a fait un croisement majeur des voies de la commune.

La rue de la Saussaye, au pied des Arcades, au début du XX° siècle. (coll. part.)
La rue de la Saussaye, au pied des Arcades, au début du XX° siècle. (coll. part.)

Au pied des Arcades, la rue de la Saussaye et la blanchisserie Jeanne à droite, reconnaissable à son séchoir à clair-voies. Un immeuble s’est ajouté en montant la rue. (coll. part.)
Au pied des Arcades, la rue de la Saussaye et la blanchisserie Jeanne à droite, reconnaissable à son séchoir à clair-voies. Un immeuble s’est ajouté en montant la rue. (coll. part.)

Vue coloriée de la Saussaye depuis la route nationale. CPA circulée. Coll. part.
Vue coloriée de la Saussaye depuis la route nationale. CPA circulée. Coll. part.

Un beau plan sur les Arcades en sortie de la gare Rive-Droite. (coll. part.)
Un beau plan sur les Arcades en sortie de la gare Rive-Droite. (coll. part.)

La descente de la Saussaye vers les Arcades. Carte publicitaire Maggi. (coll. part.)
La descente de la Saussaye vers les Arcades. Carte publicitaire Maggi. (coll. part.)

Le pont du chemin de fer. Dans l’axe la rue est encore droite jusqu’au café
Le pont du chemin de fer. Dans l’axe la rue est encore droite jusqu’au café "A la descente du bois". Entre les deux, la ferme de La Poussardière. Le tracé de la rue a été rectifié après la construction de la résidence. (coll.part.)

Les glaises

Le nom est clair, l’humidité, voire l’eau prédominait ici. Cette rue étroite a même un point bas prononcé. Elle est pourtant bordée de petites maisons serrées les unes contre les autres, à cause de sa position recherchée entre les deux gares et près de la route nationale.

Des élégantes prennent la pose rue des Glaises. Maintenant rue d’Estienne d’Orves elle a peu changé dans cette partie. CPA (coll. part.)
Des élégantes prennent la pose rue des Glaises. Maintenant rue d’Estienne d’Orves elle a peu changé dans cette partie. CPA (coll. part.)

La Chapelle. Cette maison privée à l’architecture surprenante n’est pas un lieu de culte. CPA coloriée.
La Chapelle. Cette maison privée à l’architecture surprenante n’est pas un lieu de culte. CPA coloriée.

Le contrebas du viaduc, rue des glaises, maintenant rue d’Estienne d’Orves vers la rue de Nice.
Le contrebas du viaduc, rue des glaises, maintenant rue d’Estienne d’Orves vers la rue de Nice.

Le haut de la Saussaie

Les CPA montrent que la rue devenait un chemin de terre au delà de la rue Galliéni et de la villa les Ormes chère à Jules Claretie.

La propriété de l’écrivain Jules Claretie (coll. part.)
La propriété de l’écrivain Jules Claretie (coll. part.)

"Les villas du plateau". L’ensoleillement qu’on peut déduire des ombres laisse penser que ces villas sont sur la rive droite. Une identification a été possible à proximité de la rue du 8 Mai. (coll. part.)

Gaugé

Perspective de l’avenue Gaugé, du nom du propriétaire des terrains où a été creusée cette voie qui descend vers la gare RD. Carte Malcuit n° 3939, circulée le 9 juin 1939. (coll. part.)
Perspective de l’avenue Gaugé, du nom du propriétaire des terrains où a été creusée cette voie qui descend vers la gare RD. Carte Malcuit n° 3939, circulée le 9 juin 1939. (coll. part.)

La Marquette - St Paul

La rue de la Marquette a répondu à un besoin de désenclavement après la construction du talus supportant les voie ferrées du train de Saint Lazare. Elle a cependant été ouverte assez tard et ne figure pas sur les CPA du début du XXe siècle.

Le long de la voie ferrée rehaussée de la ligne de Saint Lazare, , la charmante rue de la Marquette, maintenant lieu d’une grande brocante de printemps (coll. part.)
Le long de la voie ferrée rehaussée de la ligne de Saint Lazare, , la charmante rue de la Marquette, maintenant lieu d’une grande brocante de printemps (coll. part.)

Au bout de la Marquette et en bordure de la voie ferrée, la chapelle Saint Paul, maintenant désaffectée, était un lieu de culte de proximité pour les habitants de la Rive Droite. Sur la droite, une série de garages. Sa construction est attribuée à la famille Hazard. (coll. part.)
Au bout de la Marquette et en bordure de la voie ferrée, la chapelle Saint Paul, maintenant désaffectée, était un lieu de culte de proximité pour les habitants de la Rive Droite. Sur la droite, une série de garages. Sa construction est attribuée à la famille Hazard. (coll. part.)

Entrée de St Paul avec des enfants sur les marches. Les lettres S et P entrelacées figurent au fronton.
Entrée de St Paul avec des enfants sur les marches. Les lettres S et P entrelacées figurent au fronton.

Enfants posant devant l’entrée de St Paul.
Enfants posant devant l’entrée de St Paul.

Détail de la façade de St Paul. Affiche annonçant une grande fête avec vente de charité.
Détail de la façade de St Paul. Affiche annonçant une grande fête avec vente de charité.

Fausses-Reposes et sous le bois

L’Ermitage. Une croix qui marquait un reposoir, un lieu de procession en bordure de bois. On pourrait l’associer à la Sente de la Procession.
L’Ermitage. Une croix qui marquait un reposoir, un lieu de procession en bordure de bois. On pourrait l’associer à la Sente de la Procession.

La colonne du Roi. On peut supposer que cette borne indiquait une limite du domaine royal sous l’ancien régime.
La colonne du Roi. On peut supposer que cette borne indiquait une limite du domaine royal sous l’ancien régime.

Les villas du plateau. L’ensoleillement qu’on peut déduire des ombres laisse penser que ces villas sont sur la rive droite. Une identification a permis de localiser près de la rue du 8 Mai. (coll. part.)
Les villas du plateau. L’ensoleillement qu’on peut déduire des ombres laisse penser que ces villas sont sur la rive droite. Une identification a permis de localiser près de la rue du 8 Mai. (coll. part.)

Les Prés-aux-Bois


mise à jour février 2021