VIROFLAY

Nous contacter

19 février 2016

Rendez vous ICI

Sites cartophiles

19 février 2008

De nombreux sites cartophiles ont été rassemblés pour vous dans la rubrique Liens, article Sur la Toile. Ne manquez pas d’y aller pour des visites virtuelles variées.

Photos anciennes de Viroflay

24 août 2005

En rédigeant l’article Des cartes sur la Toile, j’ai découvert une série de photos de Viroflay datant de 1905. Elles représentent la Villa bon repos et un étang (donc pas sur le territoire de la commune). Une recherche sur Chaville donne trois photos d’un étang. Ces photos proviennent de la base de données Mémoire mise à disposition par le ministère de la culture.

La Route Nationale - côté Chaville

 

L’avenue rejoint Chaville au lieu-dit la Pointe de Chaville, embranchement de l’avenue Roger Salengro, la Grande-Rue qui descend doucement vers Sèvres, et de la Route des Gardes, qui descend rapidement sur la Seine. Du côté rive-droite, le terrain a été utilisé comme réservoir de l’Usine des Eaux ; la rue des Marais le longe au Nord jusqu’au pont sur la voie ferrée. Du côté rive-gauche, une plaine herbeuse s’étendait doucement vers les étangs de Chaville, occupée par le pré Janet puis le Haras de Gaillon.

Chemin historique pour les transports lourds entre Paris et Versailles, suivi par les eaux du Ru de Marivel, la route de Paris à Bayonne a été rapidement un lieu d’activités : relais de poste, estaminets, blanchisseries. Viabilisée, elle a servi aux transports lourds entre Paris et Versailles. Le 5 octobre 1789, elle voit passer une foule véhémente, les femmes de Paris, qui montent à Versailles protester contre la famine. Le lendemain après-midi, elles repassent, escortant la famille royale jusqu’à Paris « Nous ramenons le boulanger, la boulangère et le petit mitron. Ils nous donneront du pain ou ils verront ! » L’abandon de Versailles comme résidence du chef d’état va endormir cet axe. Bien plus tard, à la moitié du XIX° siècle, les liaisons ferrés s’installent et c’est le tramway Louvre-Versailles qui l’emprunte régulièrement. Elle verra le passage des troupe alliées, motorisées et blindées, le 25 août 1944. Elle a été renommé en hommage au général Leclerc. Les arcades du viaduc ferroviaire sont le symbole de Viroflay, reprises sur son logo.

Entrée du pays par la Grâce de Dieu

L’entrée du pays et le carrefour de la grâce de Dieu. Le parc du Haras se termine sur la gauche. On note les rails du tramway et l’aiguillage pour l’arrêt. (coll. part.)
L’entrée du pays et le carrefour de la grâce de Dieu. Le parc du Haras se termine sur la gauche. On note les rails du tramway et l’aiguillage pour l’arrêt. (coll. part.)

A l’Ecu de France

L’Ecu de France (coll. part.)
L’Ecu de France (coll. part.)

La charrette de charbon passe à l’Ecu de France.
La charrette de charbon passe à l’Ecu de France.

Femme allant à la fontaine avec un jeune enfant. (détail)
Femme allant à la fontaine avec un jeune enfant. (détail)

Livraison de charbon (détail)
Livraison de charbon (détail)

zoom

Fin juin 1901, un tramway de Paris en retard s’est engagé sur l’aiguillage de la Grâce de Dieu alors que celui de Versailles arrivait chargé de voyageurs de retour des Grandes Eaux. Vingt et une personnes furent blessées dont deux grièvement. Le Préfet et les secours se déplacèrent, les blessés étaient soignés sur place ou conduits à l’hôpital de Versailles. Photographie du Dr Fournier, article dans l’Illustration du 1er juillet 1901 (coll. part.)
Fin juin 1901, un tramway de Paris en retard s’est engagé sur l’aiguillage de la Grâce de Dieu alors que celui de Versailles arrivait chargé de voyageurs de retour des Grandes Eaux. Vingt et une personnes furent blessées dont deux grièvement. Le Préfet et les secours se déplacèrent, les blessés étaient soignés sur place ou conduits à l’hôpital de Versailles. Photographie du Dr Fournier, article dans l’Illustration du 1er juillet 1901 (coll. part.)

Activités de l’avenue

Les grands arbres de la maison Audouin se détachaient au dessus des immeubles ; on les trouve comme repère des vues de cette zone.

Le Viroflay Hôtel était situé près de l’Ecu de France. On le localise sur les photos de l’avenue par les grands arbres.
Le Viroflay Hôtel était situé près de l’Ecu de France. On le localise sur les photos de l’avenue par les grands arbres.

Le tronçon central de l’avenue, vers Chaville (coll. part.)
Le tronçon central de l’avenue, vers Chaville (coll. part.)

Le transport lourd ne pouvait passer ailleurs que dans la vallée.

Une vue très originale de la route nationale parcourue par des fardiers. Le virage au fond ne laisse voir que de la verdure, avec le quartier
Une vue très originale de la route nationale parcourue par des fardiers. Le virage au fond ne laisse voir que de la verdure, avec le quartier "Sous le Haras".(coll. part.).

Détail des attelages (coll. part.)
Détail des attelages (coll. part.)

Modernité

L’entrée de la ville dans les années 50 (coll. part.)
L’entrée de la ville dans les années 50 (coll. part.)

L’entrée de la ville dans les années 50 mettant plus en valeur l’Ecu de France(coll. part.)
L’entrée de la ville dans les années 50 mettant plus en valeur l’Ecu de France(coll. part.)

Gros-plan sur l’Ecu de France
Gros-plan sur l’Ecu de France


(mise à jour juillet 2016)